Véritable architecte des espaces extérieurs, notamment des espaces verts, le paysagiste est celui qui aménage et met en valeur l’environnement, les jardins privatifs et publics. Ce métier, très souvent assimilé à celui du jardinier, possède des caractéristiques spécifiques et exige des connaissances techniques plus améliorées.

Les avantages du métier de paysagiste 

Le métier de paysagiste convient particulièrement à une personne qui aime travailler en extérieur et qui aime les aménagements paysagers. Le paysagiste travaille essentiellement dehors, au soleil, à créer des espaces. C’est un métier créatif qui exige beaucoup d’imagination, un sens esthétique et une grande polyvalence. Le métier de paysagiste permet d’apporter une touche artistique à la nature et l’environnement. C’est un métier parfait pour les amoureux des végétaux et du travail en plein air.

Bien que ce métier, soit dépendant des conditions climatiques,  il est toujours agréable de travailler dehors et de voir passer le saisons. Certaines conditions climatiques ne sont parfois pas favorables mais l’équipement du paysagiste a bien évolué au fil du temps pour s’adapter parfaitement à toutes les situations. Pour les plus sportifs d’entre vous, ce métier conviendra parfaitement car la conception et réalisation de paysages requièrent une bonne condition physique. Un certificat d’aptitude est vivement recommandé. Devenir paysagiste c’est avant tout être minutieux, créatif, attentif et surtout passionné des plantes et végétaux.

Mission de l’architecte paysagiste

Bien plus qu’un simple jardinier-décorateur, le paysagiste est un véritable architecte des espaces verts. A ce titre, il se charge de la mise en beauté des espaces publics et privatifs. Doté d’une imagination sans fin et d’une créativité débordante, le paysagiste est un professionnel qui peut se charger de plusieurs missions à la fois.

Son métier consiste à créer et/ou rénover les espaces verts afin de mettre en valeur les paysages en milieu urbain et en campagne. Il réalise les esquisses de divers projets et conçoit les plans d’aménagement. Il participe également à l’analyse paysagère des sites où des travaux de création sont prévus, ainsi qu’à la réalisation de diagnostics sur le terrain. Il peut être amené à organiser des travaux, entretenir des jardins déjà aménagés ou même élaborer des documents administratifs. Dans certains cas, le paysagiste est même responsable de l’entretien d’un réseau de contacts avec d’autres professionnels comme les urbanistes, les jardiniers, les architectes ou encore les horticulteurs.

Cursus pour devenir paysagiste

Tout dépend du poste visez, il existe plusieurs grades dans le métier : jardinier paysagiste, technicien paysagiste ou architecte paysagiste. En fonction du niveau souhaité, les études sont plus ou moins longues et difficiles. 

Le métier de paysagiste est accessible grâce à un bac professionnel “Aménagements Paysagers” que vous pouvez passer dans un  un Lycée horticole. Une fois en poche, des formations supplémentaires permettent d’exceller dans ce domaine voire de progresser dans un milieu professionnel particulièrement florissant. Pour obtenir un niveau bac + 2 ou bac + 3, il vous faudra obtenir un BTSA “aménagements paysagers”. À ce stade,  le futur paysagiste apprendra à gérer entièrement un aménagement paysager, de l’étude à la réalisation finale. Avec ce diplôme il pourra aspirer à devenir conducteur de travaux paysagers, chef jardinier, chef de chantier espaces verts, chef d’entreprise en espaces verts ou technicien supérieur en bureau d’études professionnelles. Après le BTSA, plusieurs écoles d’ingénieurs spécialisées ou d’architectes  proposent des formations.  Avec un niveau bac + 5, le diplôme d’ingénieur du paysage permet de devenir un véritable concepteur paysagiste.

Depuis 2015, un diplôme d’Etat paysagiste (DE) substitue le diplôme de gouvernement (DPLG). Il s’intègre à un niveau bac + 2 et se prépare en 3 ans. 

Mais quelque soit le niveau, plusieurs alternatives ouvrent vers un métier de paysagiste. Avant le bac, par exemple, un CAPA travaux paysagers ou un BEPA aménagement de l’espace, spécialité travaux paysagers, permet de devenir paysagiste. 

ut elit. felis amet, consectetur ut ipsum massa suscipit