Une terrasse est un indispensable qui permet de profiter pleinement des bienfaits du soleil toute l’année. A défaut de disposer d’un espace assez important pour mettre en place une terrasse à même le sol, une autre possibilité est aussi envisageable. Une terrasse sur pilotis offre un confort de vie similaire à une terrasse en extérieur, avec l’avantage principal d’être parfaitement adaptée à tous les types de jardins.

Qu’est-ce qu’une terrasse sur pilotis ?

Une terrasse sur pilotis est une structure supplémentaire que vous ajoutez à votre maison, lorsqu’il vous manque de l’espace pour disposer d’une terrasse à même le sol. Elle convient essentiellement à une maison à étage dont les pièces de vie se trouvent en hauteur. C’est aussi le type de terrasse idéal pour les constructions bâties sur un terrain en pente ou sur un demi-niveau.

Généralement construite en bois, une terrasse sur pilotis s’applique directement contre la façade d’une maison. Bon nombre de propriétés résidentielles l’adoptent pour son esthétique et ses nombreux atouts. Concrètement, il s’agit d’une terrasse en bois qui repose d’un côté, sur des poutres porteuses directement ancrées au sol et d’un autre côté, sur un système de solives placé sur un mur. Une terrasse sur pilotis dispose d’au moins deux poutres porteuses qui l’élèvent à une hauteur de 5 mètres au dessus du sol. Mais il n’est pas non plus rare de voir des terrasses sur pilotis directement reliées au premier étage d’une maison.

On dénombre plusieurs modèles de terrasse sur pilotis. Certains disposent d’un accès unique par l’intérieur de la maison et d’autres sont équipés d’un escalier extérieur supplémentaire. En général, cette structure s’étend sur une superficie minimum de 30m² voire davantage en fonction des caractéristiques de la maison. Il est également possible de rajouter d’autres poteaux si nécessaire.

Comment choisir sa terrasse sur pilotis ?

Une terrasse sur pilotis est, comme précédemment définie, une construction en bois. Le côté esthétique et la convivialité de cette structure est donc à privilégier pour que cet endroit représente réellement un véritable lieu de plaisance. Certains modèles de terrasse suspendue offrent même la possibilité d’ajouter des décors supplémentaires, jouant sur la forme de la structure, les longueurs de lames ou encore les essences de bois utilisées.

L’essence du bois

Le bois européen type châtaignier ou chêne offre une durabilité élevée et garantit la longévité de votre terrasse sur pilotis. Le pin est aussi une bonne option à condition d’avoir subi un traitement autoclave.

Le bois exotique est aussi très apprécié dans la construction d’une terrasse en bois. Ce choix repose essentiellement sur l’esthétique recherché car il s’agit généralement de bois teintés. Par ailleurs, ce type de bois convient parfaitement à une construction de terrasse sur pilotis dans les zones humides car ils offrent une bonne résistance.

Le bois rétifié est sans doute le choix idéal pour éviter le contact avec des produits chimiques. C’est un matériau stable, entièrement naturel et très durable. Peuplier, pin ou frêne sont autant de bois conseillés dans les situations les plus exposées.

Le bois composite est une bonne alternative au bois massif pour ceux qui recherchent un matériau facile à entretenir. Il offre également plusieurs possibilités de teintes ainsi qu’une très grande résistance. Ce type de bois résiste au gel, aux coups et ne possède pas de nœuds. L’idéal pour construire une terrasse en bois en extérieur.

Le bois THT (Traité Haute Température) est une bonne alternative aux traitements chimiques. Ce type de bois, chauffé à très haute température dans un four, perd la moitié de sa capacité d’absorption d’eau, et devient un matériau très écologique. Sa teinte caramel lui offre un bel aspect, très apprécié des adeptes du design contemporain.

La cosse de riz est un matériau révolutionnaire qui apporte un confort exceptionnel. Il ne grise pas, ne glisse pas et ne se dilate quasiment pas. Ce matériau facilite la personnalisation d’une terrasse sur pilotis, avec la possibilité de peindre et repeindre à plusieurs reprises.

Terrasse en dalles ou en lames

La terrasse en dalles convient aux petits espaces. Elle est généralement construite avec du matériau facile à transporter et le plus souvent de forme carrée, avec des dimensions standards de 50 x 50 cm. Idéale pour donne une illusion d’espace à votre terrasse sur pilotis, cette solution permet une pose sur plan bétonné.

La terrasse en lames offre un choix plus large, avec la possibilité d’avoir des lames d’une longueur comprise entre 201 et 240 mm voire jusqu’à 400 mm. Avec les lames, vous pouvez jouer sur ces différences pour donner du rythme à votre terrasse sur pilotis. De même, le choix de la largeur des lames peut aussi varier de 90 à 200 mm. Votre choix sera essentiellement conditionné par la surface de votre terrasse, en essayant à tous les coups de réduire autant que possible les raccords et les coupes.

Quelles questions se poser avant d’aménager une terrasse sur pilotis ?

Quel est le cadre légal ?

Installer une terrasse sur pilotis dans sa demeure nécessite l’autorisation des autorités locales dont essentiellement la mairie de votre commune. L’obtention d’un permis de construire est donc fonction de la faisabilité de votre projet, à moins que votre terrasse ne dépasse pas 50 cm de haut. Au-delà et pour une terrasse dépassant 5 à 20 m² de surface, une déclaration de travaux doit être déposée auprès de votre mairie. L’idéal, c’est de prendre référence au PLU de votre commune avant d’entamer les travaux.

Quelles sont les règles d’implantation par rapport au voisinage ?

Selon l’article 678 du Code civil, il est formellement interdit d’avoir des vues droites ou fenêtres d’aspect, ni balcons ou autres semblables saillies sur l’héritage clos ou non clos de son voisin, s’il n’y a 19 dm de distance entre le mur où on les pratique et ledit héritage. Concrètement, en deçà de 190 cm de recul par rapport à la propriété du voisin, les vues droites sont interdites.

Dans le cas d’une construction en limite de propriété, il est conseillé de discuter directement avec votre voisin afin d’éviter tout malentendu. En revanche, il est interdit de construire une structure offrant une vue plongeante sur la propriété du voisin. La loi impose un pare-vue de 1,90 m de haut entre deux propriétés distinctes et celui-ci doit dépasser la terrasse de 60 cm de long pour pallier les vues obliques si nécessaire.

Quelle structure choisir pour sa terrasse ?

Le bois est plus approprié pour une structure suspendue car il est nettement plus léger que le métal ou le ciment. Une terrasse à ossature bois offre également un bon rapport qualité/prix. La construction se réalise en très peu de temps (3 jours maximum) et la structure s’intègre parfaitement dans un environnement naturel.

Le pin traité classe IV est une structure très appréciée en matière de terrasse sur pilotis. Il s’agit de bois contrecollé, garantissant une plus grande stabilité et une durabilité élevée.

Le pin douglas est aussi une option envisageable, mais il est plus coûteux. C’est un bois local, très facile à trouver en France, offrant une multitude de possibilités de finitions (teintée ou effet métal).

Quelle taille choisir ?

Une terrasse sur pilotis doit au moins faire 3,50 m² pour offrir un confort d’utilisation optimal aux résidents d’une maison. En deçà, il serait plus difficile d’installer du mobilier d’extérieur sur votre terrasse. De plus, une fois votre structure installée, les possibilités d’extension sont quasi inexistantes.

Quel garde-corps choisir pour sa terrasse ?

Une terrasse requiert l’installation d’un garde-corps pour éviter les risques de chute. Cette barrière de sécurité doit avoir une hauteur minimum d’un mètre ou 0,80 mètre pour un garde-corps de plus de 50 cm d’épaisseur. Dans le cas de barreaux verticaux, ils doivent être espacés de plus de 11 cm. Quant au matériau utilisé, vous pouvez choisir entre le verre, le plexiglas ou encore l’inox. Bien évidemment, les garde-corps en bois sont aussi envisageables.

Vers quel professionnel se tourner ?

Pour réaliser une terrasse sur pilotis dans les normes, il convient de recourir au service d’un professionnel de la construction. Seul un expert comme Demeter est capable de définir exactement la structure idéale qui correspond à vos besoins et vos goûts. Les agents professionnels de Demeter vous proposent aussi une terrasse sur pilotis sur-mesure, réalisée en fonction de votre budget et de la surface disponible.

Faire construire et installer une terrasse suspendue

Quelques notions de charpente et du bon matériel sont les conditions de réussite d’un projet de construction d’une terrasse sur pilotis. Les étapes indispensables à suivre sont :

Le plan

Un plan détaillé de votre terrasse est requis, mentionnant toutes les dimensions nécessaires dont la largeur, la profondeur et la hauteur. Ce plan doit aussi faire mention du nombre de poteaux de soutien requis pour maintenir la structure en place. Soit un poteau tous les 3,5 m environ, dans le sens de la largeur et un poteau tous les 1,5 m environ dans le sens de la profondeur. Le plan de votre terrasse doit aussi inclure le nombre de poteaux et le nombre de bastaings.

Les fondations

A l’aide d’un cordeau à poudre, l’emplacement de votre terrasse et celui des poteaux doit être tracé au sol. Pour cela, il suffit de creuser un trou de 40 cm de profondeur à chaque emplacement. Ensuite, il faut préparer le béton et le verser dans chaque trou en veillant bien à égaliser la surface et à entasser le béton. Un temps de séchage est requis.

Les poteaux de soutien

Les platines de fixation doivent être fixés sur chaque poteau de soutien. Vous pouvez vous servir d’une scie circulaire pour tailler les poteaux à la hauteur voulue. Pensez également à entailler le haut des poteaux selon la hauteur et la largeur des bastaings. Ensuite, fixez-les en vissant les platines dans le béton à l’aide de goujons.

Les bastaings

Une légère pente descendante doit être définie entre les poteaux fixés le long de la maison et ceux qui se trouvent à l’autre bout de la terrasse. Pour cela, il suffit de retailler chaque bastaing sur une hauteur de un centimètre. Vous faciliterez alors l’écoulement des eaux de pluie sur votre terrasse. Les bastaings doivent ensuite être fixés aux poteaux à l’aide de sabots métalliques. Un niveau à bulle vous permettra de vérifier régulièrement l’horizontalité.

Les lames de bois

Les lames de bois doivent être fixées avec deux vis par lames sur chaque lambourde. Un espace de 3 à 8 mm est requis entre les lames qui doivent recouvrir entièrement la terrasse.

A propos de l’entretien d’une terrasse sur pilotis

Comme toute autre construction en bois, une terrasse sur pilotis ternit avec le temps et sous l’effet de la chaleur et de l’humidité. En hiver, les terrasses en bois souffrent essentiellement d’un dépôt de mousse qui recouvre la surface du plancher. Cette mousse encrasse facilement les stries et sont difficiles à nettoyer. Elle rend aussi la surface glissante et favorise les chutes.

Après une longue période d’inutilisation, prenez le temps de nettoyer votre terrasse en bois à l’aide d’une brosse rotative pulvérisée de vinaigre blanc tiède. En cas d’encrassement important, utilisez une solution eau + eau de javel (1L pour 5L d’eau). D’autres produits de nettoyage et d’entretien professionnels existent aussi en magasin pour protéger le bois des intempéries. Vous pouvez aussi appliquer un saturateur au pulvérisateur de jardin, à fréquence annuelle, pour entretenir votre terrasse suspendue.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Un projet à réaliser ?

fringilla libero Praesent elit. commodo quis risus mattis nec